Coordonnateur

Le Collège National Carol Ier de Craiova

Le Collège National Carol Ier de Craiova, localisé dans le département de Dolj, bénéficie d’une longue tradition éducative depuis sa fondation en 1826 en tant que deuxième école des Principautés Roumaines. Témoin et protagoniste de nombreux événements importants de l’histoire, ce lycée Carol Ier est un établissement emblématique au niveau régional, national et international, et son statut est affirmé par:

  • Les moyennes aux concours d’admission du lycée
  • Le pourcentage de réussite au bac
  • La participation aux concours et olympiades scolaires avec des distinctions, prix nationaux et internationaux
  • La bonne insertion des élèves dans le système universitaire roumain et international (médecine, polytechnique, droit, sciences naturelles, langues étrangères).

Beaucoup d’élèves choisissent d’intégrer les cursus des universités européennes, ce qui nécessite une bonne maitrise des langues étrangères, une éducation à l’interculturalité, une sensibilisation aux valeurs européennes. L’ intérêt pour le plurilinguisme, les TICE, les comportements citoyens et l’interculturalité définissent l'esprit d'ouverture vers l’Europe.

En plus des préoccupations constantes pour les matières et les contenus inclus dans les programmes, le lycée accorde de l’importance à l’éducation informelle et aux activités extracurriculaires: débats civiques, actions de bénévolat, activités culturelles et artistiques, sportives, techniques, scientifiques, environnemenatales, d’éducation à la santé, à la citoyenneté et à la démocratie.

La bibliothèque Mihail Strajan, fondée le 18 octobre 1836 est l’une des plus valeureuses bibliothèques scolaires au niveau du pays, grâce à son ancienneté et à la valeur de son patrimoine. Parmi ses plus de 85 000 livres, la bibliothèque du lycée compte quelques livres rares, entrés dans le patrimoine national, le livre le plus ancien datant de 1514. La bibliothèque abrite une série de livres ayant une grande valeur bibliophile dont: 40 volumes de „Mémoire et reconnaissance”, Alphonse de Lamartine, datant de 1826 (l’année même de la fondation de notre lycée), „Le Trésor de Petrossa, étude sur l’orfèvrerie antique”, de Al. Odobescu, paru à Paris, „L’Ingenioso Cittadiono Don Chiscitte della Mancia”, première traduction de Cervantes, tome II, portant l’autographe de Nicolae Mavrocordat, “De augumentis scientiarium”, Francisc Bacon- autographe de Mavrocordat sur la deuxième de couverture, “Traité de numismatique” de Budeus, paru à Athènes en 1514, rit en grec, “Oeuvres” de Nicolo Machiavelli, tome II, La Haza, 1726, la «Bible de Bucarest’’, l’un des rares exemplaires encore existants dans le pays.

Plus qu’un «temple de la culture», pour reprendre les mots de Nicolae Titulescu, ancien élève du lycée, la bibliothèque Mihail Strajan du Collège National Carol Ier a une identité, une valeur et une biographie «royales».

Le lycée compte 130 enseignants et 2000 élèves répartis dans tous les niveaux d’enseignement: primaire (20 classes), collège (17 classes), lycée (38 classes).

Au lycée, il y a 4 classes de mathématiques-informatique, 2 de sciences naturelles, 3 de sciences humaines dont des classes bilingues de francais, anglais, espagnol.

Les préoccupations des enseignants et de l’administration sont dirigées vers la mise en oeuvre des partenariats avec des institutions publiques, administratives et culturelles, au niveau local, national et international, afin de synchroniser les démarches éducatives avec la politique éducative européenne actuelle en matière de cohésion sociale.

Le lycée se propose de garder les valeurs traditionnelles et privilégier la modernité par l’innovation, la créativité, la performance, le maintien de la qualité, la promotion de la dignité, de la transparence, de la responsabilité, de l’intégrité, de la communication, du travail en équipe, de l’ouverture multiculturelle, de la tolérance, par la formation continue. Le projet d’établissement a comme axe prioritaire l’ouverture internationale par le biais des projets européens qui mettent en place et valorisent tous ces éléments éducatifs.